Une histoire à dormir debout

 ballon humeur albert

Lors du dernier match au MMArena

L’adversaire du jour nous a laissé pantois

Il a usé d’un artifice jusqu’alors inconnu

Incroyable, presque saugrenu :

Aligner une équipe d’un même nom

Et oui, tous de la famille « Icade »

Et nous pauvre supporter tout surpris

Avions bien du mal à retrouver nos esprits !

Comment pouvions-nous comprendre qu’Icade

Avec un carton jaune après une incartade

Pouvait en avoir un autre sans expulsion !

L’arbitre c’est certain avait fait une faute d’inattention

Cela se compliqua lors Icade passant la balle à Icade

Icade hors jeu se plaignait à Icade !!

¤¤¤

Mais non !! Nous n’avions pas bien compris

Ce qui sur leur maillot était écrit

Ce n’était pas  leur nom comme de coutume on fait

Mais le nom du sponsor du club affiché !!

¤¤¤

Après bien des palabres dans les travées

On a enfin compris ce qui se passait

Pas grave et de toute façon on a gagné

On a vaincu les « ICADE » rassemblés

¤¤¤

Au fait j’ai une idée…

Çà serait bien que nos joueurs sur leur maillot

 On marque leur nom en plus du numéro !!

¤¤¤

Albert M.

Le 9 avril 2017

 

Avant le sprint final

Reprenons nos esprits !

vive le printemps

Le printemps sera chaud

Et encore je pèse mes mots

Les semaines seront bien chargées

Tant d’événements vont se succéder

On pourrait discuter de sujets fort sérieux

Certains parfois forts ennuyeux

Chacun dans sa propre chapelle, sa maison,

Etant certain d’avoir seul, raison !

C’est passionnant, passionnant…

Et çà occupe bien son temps !

¤¤¤

Ce printemps qui s’éveille en douceur

Pour nous supporter, a aussi une autre saveur

Vers un même objectif tous unis

On va oublier nos différences, nos soucis !

 Après Caen un dimanche après midi

Il faudra vaincre chez nous Quevilly !

A Bourges, ce déplacement vaudra Cher

L’arrivée du printemps, la fin de l’hiver

Ensuite accueillir les Albertivillariens  

Çà ne s’invente pas, ce n’est pas rien

Evreux devra être affronté

 Avranches percé

Il restera le bouquet final

 Avec sérénité clore le bal

 Un dernier petit Tours…

Et ouvrir la porte tant attendue

Bonjour Dame CFA,

Enfin, Nous y voilà.

¤¤¤

Albert Martel

1 er mars 2017

 

Dame Météo et le Supporter Lambda

meteo albert

Une pub autrefois nous disait 

«Avec Damart froid moi, jamais »,

Pour nous l’hiver est parfois capricieux

Et nous joue des tours malicieux !

Une étude faite par de sérieux savants

A dévoilé ses conclusions au Mans !

¤¤¤

Tout d’abord le supporter manceau

Possède sa garde robe avec ses oripeaux

A la hauteur des aléas de Dame météo

Qui va du bonnet, casquette ou chapeau

Imper, blouson, et même manteau

Avec bien évidemment l’écharpe appropriée

Aux couleurs du club chamarrées !

Avant le match on parle peu de température

Peu de palabres sur le gel, la nature

Plutôt obsédé par une seule inquiétude

Le match aura-t-il lieu, les conditions si rudes !

Durant le match vis-à-vis du temps

Le  « Ressenti »  dépend des événements

Si d’entrée, le tableau de marque allumé

A fait « tilt », notre équipe ayant marqué 

La chaleur brusquement nous envahit

Enfin, à l’intérieur, c’est ce qu’on se dit !  

Tout incident de jeu en notre défaveur

Verra à l’inverse une certaine froideur !

Même s’il fait glacial, très frais

Lorsqu’on gagne, « froid… moi, jamais ! »

L’inverse n’est pas faux

Une défaite glace les os…

Du supporter manceau !!

Conclusion

Le ressenti du supporter manceau dépend

Non de la météo, des prévisions, du temps

Mais essentiellement du match, du résultat

C’est une certitude, un fait, un état !

D’ailleurs, il croit en son équipe tellement

Qu’il est toujours présent

Par n’importe quel temps !!

Même si Dame Météo

Lui annonce… plein de maux !!

¤¤¤

16 Janvier 2017

Albert Martel

Lock full review www.8betting.co.uk 888 Bookmaker